Né en 1971 à Bamendjou, dans la région de l’Ouest du Cameroun, Dieudonné Fokou est artiste plasticien.
 
Issu d’une famille de sculpteurs, Dieudonné FOKOU a choisi de suivre le chemin de sa passion, de révéler ses aspirations profondes, en alliant la sculpture, la peinture, la musique. Il développe son art auprès de deux maîtres en arts camerounais, Jean Kouam Tawadje et Joseph Francis Sumegnées.
 
Cet artiste mène une recherche artistique où il souhaite emporter le public de ses œuvres au-delà de leur univers. Construire des ponts vers les autres au lieu de murs. Chaque être peut mener sa vie plus loin que l’injustice, l’égoïsme destructeur. Optimiste, il estime que ces voyages sont source de découvertes et d’apprentissage, lui permettant de créer une atmosphère propice au développement de ses projets.
Ses sculptures, dessins, peintures, compositions musicales s’entrelacent au gré de son inspiration.  
 
S’imprégner du sujet, se sentir libre de toute attente, être en lien avec la matière, écouter ce qu’elle veut lui dire, une sorte d’expression du cœur, une sensation irrésistible de faire naître quelque chose qui lui demande de faire appel à toute sa sensibilité pour l’entendre et le laisser traverser pour lui donner forme.
 
Il s’inscrit dans une démarche durable de récupération et de recyclage, sublimant ainsi des objets obsolètes, et matières qui restent précieux à ses yeux.
 

Il conçoit son atelier comme une œuvre d’art par elle-même. Dominé par un rocher dans le quartier Nkolondom à Yaoundé, c’est aussi son lieu de vie au Cameroun. Ce site est l’expression de son exploration artistique. Chaque sculpture contribue à l’harmonie régnante. Un second lieu de création se développe en France.